Les 11 meilleurs footballeurs français de tous les temps

Ils ont laissé une trace indélébile dans l’histoire de l’équipe de France, commencée en 1904. Découvrez les onze meilleurs joueurs ayant porté le maillot de la sélection nationale, entre stars mondiales, cracks éphémères et stars oubliées.

1. Zinédine Zidane

Footballeur français, Zinédine Zidane a réalisé un parcours exemplaire, tant en France qu’à l’international. Elu à plusieurs reprises joueur le plus utile de l’année par la FIF, il figure également sur la liste des 125 meilleurs footballeurs du monde. Après plusieurs années passées dans les clubs de la région marseillaise, où il portait déjà le célèbre N°10, il rejoint l’AS Cannes en 1987, à 15 ans. Un an plus tard, ses qualités de joueur lui permettent d’intégrer les terrains professionnels. En 1992, il est recruté aux Girondins-de-Bordeaux, où il reste 4 ans avant de rejoindre la Juventus Turin, considérée comme l’une des meilleures équipes du monde. En 1998, il reçoit le Ballon d’Or, qui le nomme meilleur joueur européen, grâce aux résultats obtenus avec la Juventus : Champions italiens et finale de Ligue des champions.

Sélectionné en équipe de France à 17 ans, il est vite reconnu. Le couronnement est cependant venu avec la Coupe du monde 98 avec les 2 têtes qu’il a marqué contre le Brésil. Ce serait la première fois que l’équipe de France remporte le titre de championne du monde. En 2000, il a aidé les Bleus à remporter le Championnat d’Europe de l’UEFA et a réalisé un doublé unique dans l’histoire du football. La même année, la FIFA lui décerne le titre de meilleur joueur du monde.

En 2001, Zidane rejoint le Real Madrid pour 4 ans et remporte la Ligue des champions avec son nouveau club en 2002. Après les défaites à la Coupe du monde 2002 et à l’Euro en 2004, Zinédine annonce sa retraite internationale. Cependant, un an plus tard, il revient sur sa décision et rejoint l’équipe de France pour la Coupe du monde 2006. Désigné comme le meilleur joueur de la Coupe du monde 2006, la popularité de Zidane était telle, que le public français lui a donné un laissez-passer et a vite oublié ses mauvais comportements sur le terrain pour ne garder que le meilleur. Même quand, en pleine finale de Coupe du monde contre l’Italie, il a été expulsé à cause d’un coup de tête contre Marco Materazzi.

Aujourd’hui, Zinédine est toujours Zizou. Après avoir raccroché les crampons en 2006, il passe son diplôme d’entraîneur et revient au Real Madrid, d’abord avec Carlo Ancelotti, puis comme entraîneur principal. Là encore, sa vision du jeu extraordinaire est miraculeuse, puisqu’il est devenu cette année le premier entraîneur à remporter trois Ligue des champions consécutivement avec les Merengues.

2. Michel Platini

Michel Platini est un ancien footballeur français, né le 21 juin 1955 en Lorraine. Formé à Nancy, le jeune Michel Platini est rapidement devenu l’un des joueurs français les plus recherchés. Ainsi, il s’est rapidement rapproché de Saint-Etienne, la meilleure équipe française de l’époque. Champion de France et auteur d’un très beau parcours européen, Michel Platini est finalement transféré à la Juventus de Turin, le puissant club italien. C’est là qu’il a découvert son véritable potentiel. En l’espace de cinq ans, Platini a construit un record impressionnant qui comprend une Coupe d’Europe, remportée en souvenir contre Liverpool au stade du Heysel à Bruxelles. L’histoire de Michel Platini est cependant indissociable de l’équipe de France. D’incroyables qualités de jeu lors de ses matchs, Platoche a mené les bleus à la victoire lors du Championnat d’Europe 1984. Elu trois fois pour le Ballon d’Or, Michel Platini est considéré comme l’un des meilleurs footballeurs de l’histoire du football, aux côtés de Pelé, Maradona et Zinédine Zidane. Fatigué de sa carrière, Michel Platini a joué une dernière saison pour l’équipe de la Juventus avant de prendre sa retraite en mai 1987. Avec son palmarès impressionnant, Michel Platini a marqué le monde du football. Cependant, le mordu de ce sport a décidé de changer de vie.

Après une longue carrière de footballeur professionnel, Michel Platini devient entraîneur-chef de l’équipe de France de football en novembre 1988, en remplacement d’Henri Michel. Il a occupé une série de postes différents en devenant co-président du comité d’organisation de la Coupe du monde en 1988 et également conseiller spécial du président de la FIFA. Puis, il devient vice-président de la FFF, avant de prendre en charge le département international en mars 2005. Par ailleurs, Michel Platini est également à l’antenne lors des soirées de Ligue des champions sur Canal + en tant que consultant sportif pour la chaîne. élu président de l’UEFA pour trois mandats de 2007 à 2015. En décembre 2014, Michel Platini a été accusé de corruption de la Russie pour la Coupe du monde 2018, ce qu’il nie fermement.

3. Thierry Henri

Footballeur international français né aux Ulis (ville française) le 17 août 1977, Thierry Henry a débuté sa carrière professionnelle en 1994 sous les couleurs de Monaco. Après son passage à la Juventus en 1999, Thierry Henry a rejoint le club d’Arsenal avec lequel il a réalisé ses meilleures années de jeu. Avec 228 buts inscrits, le joueur français devient le meilleur buteur de l’histoire des Gunners et obtient, quelques années plus tard, sa propre statue devant le stade londonien. Transféré au FC Barcelone en 2007, Thierry Henry a affiné son palmarès collectif avec un sextuple inédit lors de la saison 2009, une victoire en Ligue des Champions et un Championnat d’Espagne entre autres. En 2010, les Redbulls de New York sont devenus la nouvelle destination de l’attaquant français.

Thierry Henry a endossé pour la première fois le maillot de l’équipe de France en 1997. En 1998, le sélectionneur Aimé Jacquet le sélectionne dans la liste des joueurs qui disputeront la Coupe du monde 1998, par cette même équipe de France. Aux côtés de son coéquipier, David Trezeguet, et Thierry Henry ont formé l’une des attaques les plus prolifiques de l’alignement tricolore entre 1997 et 2010. En 123 sélections, Thierry Henry a inscrit 51 buts. En 2014, il met un terme à sa carrière de joueur et devient plus tard consultant pour un sportif. En août 2016, l’ancien attaquant international français a rejoint l’équipe belge en tant qu’entraîneur adjoint de l’entraîneur-chef espagnol Roberto Martinez pour mener les diables rouges à la Coupe du monde de football 2018.

4. Juste Fontaine

Né au Maroc le 18 août 1933, Just Fontaine est un ancien footballeur international français. Après ses débuts dans un club de Casablanca, il s’installe en France et signe avec le club de l’OGC Nice, où il passe trois saisons prolifiques durant lesquelles il inscrit 44 buts, ce qui le fait repérer par le stade de Reims, l’un des plus importants football français clubs à l’époque. Deux fois meilleur buteur du championnat de France, Just Fontaine totalise 165 buts en 200 matchs. Just Fontaine détient le record du plus grand nombre de buts marqués en finale de Coupe du monde avec un total de 13 buts. Une performance réussie en Suède en 1958, que beaucoup considéraient comme incomparable.

5. Didier Deschamps

Né le 15 octobre 1968, Didier Deschamps est un ancien footballeur international français, depuis devenu entraîneur. Le natif de Bayonne a débuté sa carrière en 1985 à Nantes et a porté avec succès les maillots de l’OM, ​​de Bordeaux, de la Juventus, de Chelsea et de Valence. Milieu défensif, Didier Deschamps est le capitaine de l’équipe de France qui a remporté, pour la première fois de son histoire, le titre de champion du monde en 1998 et à nouveau deux ans plus tard, aux côtés du footballeur Zinédine Zidane.

Après avoir pris sa retraite de footballeur après la victoire des Bleus en 2000, il est devenu entraîneur de plusieurs équipes telles que l’AS Monaco, la Juventus et l’OM. Depuis 2012, il est l’entraîneur de l’équipe de France qu’il a menée jusqu’aux quarts de finale de la Coupe du monde 2014 et en parallèle de la Coupe du monde 2018 en Russie.

6. Raymond Kopa

Nommé à l’origine Raymond Kopaszewski, Raymond Kopa est un ancien footballeur français né à Noeux-les-Mines le 13 octobre 1931. Fils d’immigrés polonais, Raymond Kopa a commencé sa carrière de footballeur dans sa ville natale, avant de rejoindre le club d’Angers en 1949. Le milieu offensif a ensuite fait le bonheur du Stade de Reims, club avec lequel il a remporté quatre fois le Championnat de France. Ce n’est que lors de son séjour au Real Madrid entre 1956 et 1959 que Raymond Kopa remporte ses plus grands titres européens, avec trois victoires en Coupe d’Europe. Sélectionné en 1952, Raymond Kopa rejoint l’équipe de France pour son parcours lors de la Coupe du monde 1954 et décroche la troisième place l’année 1958. Elu meilleur joueur de cette compétition, Raymond Kopa inscrit 18 buts sous le maillot tricolore en quarante-cinq sélections. Ballon d’Or en 1958.

7. Lilian Thuram

Né à Pointe-à-Pitre en Guadeloupe le 1er janvier 1972, Lilian Thuram est un ancien footballeur international français. Après avoir débuté sa carrière avec l’AS Monaco en 1991, il s’envole pour l’Italie en 1996, d’abord à Parme, puis à la Juventus, avant de terminer sa carrière en Espagne au FC Barcelone entre 2006 et 2008. Brillant défenseur Lilian Thurman construit avec ses coéquipiers Bixente Lizarazu, Marcel Desailly, et Laurent Blance la solidité défensive de l’équipe de France. Lors de la Coupe du monde 1998 remportée par les Bleus, Lilian Thuram s’est illustré en marquant deux fois en demi-finale contre la Croatie. Celui qui compte encore après sa retraite, le record du nombre de sélections (142) compte aussi dans la victoire de la France à l’Euro 2000.

Lilian Thuram a rejoint le Conseil fédéral de la FFF jusqu’en décembre 2010. Très engagé, l’ancien footballeur a également multiplié les apparitions médiatiques pour exprimer son opinion autour de l’immigration et du racisme.

8. Fabien Barthez

Né le 28 juin 1971 à Lavelnet en Ariège, Fabien est un footballeur français. Il a joué au rugby, mais c’est en tant que gardien de but de soccer qu’il a montré le plus de ses capacités. A 15 ans, il intègre le centre de formation du club de football de Toulouse et est recruté en 1992 par l’Olympique de Marseille grâce à sa performance. En 1993, il remporte la Ligue des champions avec l’OM. Il devient ensuite gardien de l’AS Monaco et remporte deux titres de Champion de France. En 1998, Fabien Barthez est le gardien officiel de l’équipe de France à la Coupe du monde. Il remporte le titre et remporte deux ans plus tard l’Euro aux côtés de Zinédine Zidane, Thierry Henry et David Trezeguet. Cette année-là, il rejoint le club mythique de Manchester United avant de revenir à Marseille et de terminer sa carrière de footballeur au FC Nantes en 2008.

Juste après sa retraite des terrains, l’ancien champion du monde n’a pas mis un terme au football et est revenu en tant que consultant pour TF1 lors de la Coupe du monde 2010 et sur Téléfoot. Fabien Barthez a ensuite rejoint l’équipe de France d’entraîneurs des gardiens, dirigée alors par son ami Laurent Blanc.

9. Laurent Blanc

Ancien footballeur international français né le 19 novembre 1965 à Alès dans le Gard, Laurent Blanc a foulé le terrain pour la première fois en tant que joueur professionnel en 1983 sous les couleurs de Montpellier. Posant ses valises dans les vestiaires de différents clubs français tout au long de sa carrière, et à l’étranger également (Italie, Espagne. Angleterre), Laurent Blanc s’est illustré sur la scène internationale par le port du maillot de l’équipe de France. Dernière ligne de défense devant son gardien Fabien Barthez, Laurent Blanc a activement participé au double de l’équipe de France Coupe du monde en équipe de France en 1998 – Euro en 2000, avant de raccrocher les crampons en 2003.

Après un certain temps passé à obtenir ses diplômes d’entraîneur, il a pris le poste pour les Girondins de Bordeaux en 2007. Il a appelé l’année suivante pour prendre le poste d’entraîneur-chef de l’équipe de France, qu’il a emmené jusqu’aux quarts de finale de Euro 2012. Il devient l’entraîneur-chef du PSG à l’aube de la saison 2013/2014.

10. Marcel Desailly

Ancien footballeur international français, Marcel Desailly est né à Accra au Ghana le 7 septembre 1969. Formé au FC Nantes, Marcel Desailly débute sa carrière professionnelle en 1986 et rejoint successivement Nantes, Marseille, Milan et Chelsea avant de partir au Qatar. en 2004 et 2005. Double vainqueur de la Ligue des Champions, champion d’Italie et du Qatar, Marcel Desailly a également participé à l’épopée de l’équipe de France sur la scène internationale. Puissance monstre, infranchissable en tête-à-tête. Desailly est l’un des meilleurs à son poste, comme le prouvent ses performances lors de la Coupe du monde 1998, en tant que l’un des quatre membres de « l’invincible ». La ligne de défense Thuram-Desailly-Blanc-Lizarazu n’a perdu aucun match lors de son alignement. Capable de marquer des buts critiques, comme lors des demi-finales de la Coupe des Confédérations en 2001 contre le Brésil, « Le Roc », sélections en temps record,

Après un bref passage au Qatar vers la fin de sa carrière, Marcel Desailly remet les crampons en 2006. Les chaînes Canal + et Beln Sports lui permettent de continuer à assouvir sa passion du football, en tant que consultant sportif.

11. Alain Giresse

Né le 2 août 1952 en Gironde, Alain Giresse a commencé sa carrière de footballeur professionnel en 1970. Sous le maillot des Girondins de Bordeaux, Alain Giresse a effectué 16 saisons, inscrit 158 ​​buts et remporté deux fois le championnat de France. Appelé à porter le maillot de l’équipe de France, Alain Giresse fait partie du parcours des Bleus vers la victoire lors de l’Euro 1984 aux côtés de joueurs comme Michel Platini. Avant de mettre un terme à sa carrière de footballeur, le milieu de terrain a fait un court passage à l’OM de 1986 à 1988.

A propos de lauteur: Mario

Je suis un grand amateur de foot et un reporter pour de grandes enseignes du journalisme.

Tu pourrais aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *